Le glaucome, une maladie sournoise qui se dépiste facilement.
Le glaucome est la troisième cause principale de la cécité et il affecte environ 2 % de la population de plus de 40 ans.

En résumé, le glaucome résulte d’une pression oculaire élevée causée par des difficultés de drainage du liquide qui circule dans l’oeil. Cette pression élevée endommage graduellement la rétine qui tapisse l’arrière de l’oeil et particulièrement le nerf optique, causant une perte de la vision périphérique. Le glaucome se manifeste rarement par des symptômes. Un dépistage précoce est donc important afin de permettre un traitement approprié et éviter ainsi des complications sérieuses, dont la cécité.

Vu que les pertes de la vision sont permanentes, le dépistage précoce est nécessaire.

Lors de votre examen complet de la vision, l’optométriste procède à la mesure de la pression intra-oculaire à l’aide d’un appareil appelé « tonomètre ». De plus, il explorera vos champs visuels avec des appareils appropriés; il examinera aussi votre fond d’oeil et l’état du nerf optique avec un ophtalmoscope.

Ces tests cliniques doivent être effectués régulièrement. On conseille une visite annuelle, parfois plus si votre optométriste le juge nécessaire. Après l’âge de 40 ans, il est imprudent d’attendre 2 ans ou plus entre deux visites chez votre optométriste…

Que se passe-t-il dans l’oeil?
Il existe dans l’oeil deux chambres (ou espaces) importantes : la chambre antérieure (en avant de l’iris) et la chambre postérieure (en arrière du cristallin). La chambre antérieure est remplie d’un liquide appelé « l’humeur aqueuse ». Ce fluide transporte des éléments nutritifs. L’humeur aqueuse est formée en arrière du cristallin et doit circuler par la pupille et de là, par un treillis et par la suite par un canal d’évacuation pour se rendre dans les veines qui drainent l’oeil.

La pression intra-oculaire (pour le maintien de sa forme ronde), est normalement équilibrée par la production de l’humeur aqueuse et son évacuation. Si la production de cette dernière augmente ou si l’évacuation est diminuée, alors la pression augmente et comprime les structures du fond d’oeil, dont le nerf optique et les fibres nerveuses de la rétine.

Le nerf optique a pour rôle de transmettre les informations visuelles captées par l’oeil (la rétine) vers le cerveau. De plus, le nerf optique contient les veines et les artères qui entrent et sortent de l’oeil. Un mauvais drainage est donc souvent la cause fréquente de l’augmentation de la pression intra-oculaire.

Hypertension oculaire ou glaucome?
Il est important de distinguer les deux conditions. L’hypertension oculaire est la condition où la pression oculaire demeure trop élevée, mais la rétine demeure en bonne santé et il n’y a pas de perte de vision dans le champ visuel.

On ne devrait parler véritablement de glaucome que lorsque la rétine commence à être endommagée à cause de l’augmentation continue de la pression intra-oculaire.

Le glaucome peut également être associé à différentes conditions comme le diabète. Il peut survenir à la suite d’un traumatisme ou d’un accident, tel un coup de bâton de hockey, de branche d’arbre. Il peut aussi être provoqué par certains médicaments comme une prise prolongée de cortisone.

Le glaucome à angle fermé (glaucome aigu)
Le glaucome à angle fermé se forme dans l’angle formé entre l’iris et la cornée et ce glaucome est très douloureux. Cela se produit dans environ 10 % des cas.

Normalement, la pression oculaire se maintient autour de 15 à 20 mm de mercure. Dans le cas d’un glaucome aigu, la pression pourrait s’élever jusqu’à 80 mm de mercure! C’est véritablement une situation d’urgence!

Les signes et les symptômes d’une crise aiguë de glaucome (à angle fermé) sont les suivants :

Vision embrouillée soudaine
Rougeur de l’oeil
Douleurs dans et autour de l’oeil
Perception de halos colorés autour des lumières
Sensibilité extrême à la lumière (photophobie)
Pupille dilatée
Nausées
Vomissements

Le glaucome à angle ouvert
Dans ce cas-ci, la pression est plus élevée que la normale : 22 mm de mercure et plus. Mais en plus, la rétine commence à être endommagée et des pertes sont visibles au niveau des champs de vision périphérique.
Le glaucome se traite…